40ème édition du Festival International de DOUGGA : Bientôt LA MÉTAMORPHOSE !

Par le 24 mars 2016

Amphithéâtre de DOUGGA

Chaque année, l’amphithéâtre de DOUGGA abrite des manifestations culturelles de marque. Ce rituel dure depuis voilà maintenant 39 ans. Pour accueillir la 4 ème décennie du festival, quoi de mieux que de fêter en grandes pompes les 40 ans d’un rendez-vous culturel riche en Histoire et en émotions!

A cet effet, l’amphithéâtre promet de se parer de son meilleur costume pour accueillir les  festivaliers. D’énormes surprises sont prévues tout au long du Festival international de DOUGGA. Un site capable d’accueillir 3 mille personnes!

Quand on parle de DOUGGA, on parle d’un site de 70 hectares d’Histoire, de vestiges d’antan, de monuments somptueux. On parle d’un patrimoin classé mondial par l’UNESCO depuis 1997. Il s’agit de la « ville petite ville romaine la mieux conservée de l’Afrique du nord! »

Les 40 ans du Festival International de DOUGGA seront célébrés au mois de juillet. La programmation promet d’être inédite et atypique. Les organisateurs déclarent que « le Festival de DOUGGA aspire à consolider sa position de pionnier et évolue en proposant une nouvelle direction artistique qui offrira au public tunisien l’occasion de découvrir des artistes internationaux de haut rang mais qui fera également la part belle à la nouvelle scène musicale tunisienne. L’un des objectifs principaux est d’honorer le cadre exceptionnel qu’offre DOUGGA et sa région, de faciliter l’accès du public au festival mais surtout de mettre tout en œuvre pour vous faire profiter pleinement de cette expérience immanquable. »

TENEZ-VOUS PRÊTS!

A propos de Melek Lakdar

Journaliste professionnelle férue d'arts. De formation littéraire et après une brève carrière dans l'enseignement secondaire et universitaire, elle décide de changer de voie et de suivre son intuition et sa passion pour le journalisme. Elle débute sa carrière au sein de l'hebdomadaire francophone tunisien "Tunis Hebdo" en tant que responsable du service culturel. Elle intègre ensuite le quotidien francophone "Le Temps", service Proximité puis service culturel. Elle est aujourd'hui la rédactrice en chef du magazine Shinymen et responsable communication de différents événements.

Vos avis nous intéressent

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *