À La Rencontre de la chorégraphe Libanaise Cedra Eid

Par le 24 août 2015

shinymen-chorégraphe_Libanaise-Cedra_Eid-couvChorégraphe et danseuse libanaise native de Beyrouth, Cedra Eid a débuté sa formation en 1989 entre le Liban et le Royaume-Uni. Elle a ensuite suivi son propre chemin dans le monde de la danse, du théâtre et du cinéma. Aujourd’hui, a 33 ans, elle est chorégraphe  et scénographe de l’émission The Voice Arabia diffuser sur la chaîne MBC. elle a créé plusieurs productions jouées sur la scène internationale et libanaise. Cedra Eid est aussi une personne riche d’humanité et très proche de son public. C’est ce qui nous a séduit et nous a donné l’envie d’en savoir plus sur elle.

Shinymen : Quel est votre parcours en tant que danseuse ?

Cedra Eid : Mon parcours de danseuse est très long, débuté à l’âge de 5 ans et demi / 6 ans. Depuis l’enfance j’ai toujours pratiqué la danse classique et le ballet. Ensuite, j’ai forgé ma formation à Londres plus précisément à l’école « Pineapple Dance Studios » avant de retourner au Liban et décrocher mon Master Spécialité études théâtrales, Aujourd’hui, j’en suis à mes 28 ans de danseuse, de prof de danse, de chorégraphe. Le rythme a toujours été assez soutenu, c’est grâce à ma persévérance et à une bonne préparation physique et mentale que j’ai pu atteindre un niveau de compétition internationale.

Shinymen : En 2014, vous étiez chorégraphe du concours Miss Tunisie 2014, est ce que vous pouvez nous dire comment était votre expérience ?

Cedra Eid : C’était une très belle expérience. Nous avons vraiment été chouchoutés d’un point de vue artistique, nous avons eu la latitude de nous exprimer. Nous avons été placés dans un cocon où nous n’avions à penser qu’à la musique, à la chorégraphie, à l’artistique et au beau. Donc nous avons vécu dans une agréable atmosphère pendant toute une semaine. C’était vraiment une très belle expérience. Je remercie madame Aida Antar pour ça confiance et j’espère que je pourrais retravailler une autre fois avec ce beau concours.

Il y a un souvenir qui va rester gravé dans ma mémoire, c’est la soirée finale de l’élection de miss Tunisie 2014, j’ai offert un cadeau à Wahiba Arres (Miss Tunisie 2014) je lui ai offert le drapeau libanais car la Tunisie et le Liban sont deux pays très proche qui s’aiment et se respectent mutuellement.

Shinymen : Vous êtes venue en Tunisie lors du concours Miss Tunisie 2014 ; quels souvenir gardez vous de cette visite ?

Cedra Eid : C’était une très belle expérience car c’est la 1er fois que je visite la Tunisie et j’en suis tombée amoureuse de plus elle me rappel beaucoup ma terre natale, le Liban, ici en Tunisie , les gens sont chaleureux ,joviaux et très accueillant.

Shinymen : Et enfin, avez-vous un dernier mot à ajouter ?

Cedra Eid : Merci beaucoup Shinymen pour votre interview et j’espère qu’un jour je pourrais retravailler en Tunisie.

A propos de Slimen Toumi

Fondateur du magazine Shinymen.com

Vos avis nous intéressent

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *