CAN 2015 : Un Nouveau Scandale Pour La CAF

Par le 5 février 2015

shinymen-CAN_2015-Scandale-CAF-couvLa demi-finale de la CAN 2015 entre le Ghana et la Guinée équatoriale a été interrompue jeudi soir à Malabo à la 82e minute alors que les forces de l’ordre évacuaient par précaution une tribune occupée par les supporters ghanéens. Le match a été très très tendu dans les tribunes. Alors que le Ghana menait 2-0 à la pause, les Black Stars ont dû regagner les vestiaires sous protection policière. Même situation au retour sur le terrain pour la seconde période.

Les joueurs ont essuyé des jets de projectiles, bouteilles en plastique et canettes, en provenance des tribunes garnies par des supporters équato-guinéens, après l’ouverture du score sur penalty de Jordan Ayew (42e). La rencontre avait déjà été brièvement interrompue au début de la seconde période et les appels au calme des joueurs n’ont pas été entendus. Le troisième but ghanéen (André Ayew, 75e) n’a pas contribué à faire tomber la tension. Le match a été interrompu peu après. Un hélicoptère a survolé le terrain à basse altitude (15m9), puis la police a tiré des lacrymogènes avant d’évacuer une partie des autres tribunes. Les joueurs sont restés constamment sur le terrain. Ils y étaient toujours près d’une demi-heure après l’interruption, avant la reprise de la rencontre, effective à 22 heures 20. Au moment où le jeu reprenait, un millier de spectateurs environ restait dans le stade. Ils étaient 15 000 au coup d’envoi. Alors qu’il restait huit minutes à jouer, l’arbitre a sifflé la fin de la recontre trois minutes après la reprise.

A propos de Slimen Toumi

Vos avis nous intéressent

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *