Djerba Fest, un des festivals les plus réussi cette année en Tunisie

Par le 22 octobre 2015

shinymen-Djerba_fest-couvLe 15 octobre 2015, depuis toujours surnommée l’île des rêves Djerba a ouvert ses portes à un public de jeunes adeptes de musique lors d’un festival au nom de Djerba Fest.

Le magazine Shinymen s’était rendu sur place afin de vous faire vivre l’évènement qui ne tardera pas à prendre de l’ampleur. Puisqu’après avoir eu entière satisfaction les participants demanderont probablement une seconde édition et tout comme ils l’ont précisé dans la description de l’événement facebook, les organisateurs ne manqueront pas à leur en offrir une.

Le festival qui a eu lieu durant 3 jours du 15 au 17 octobre a accueilli approximativement 2700 participants, un nombre négligeable par rapport aux grands festivals d’ailleurs mais j’avoue que le fait de pouvoir regrouper autant de tunisiens lors d’un évènement culturel, c’est impressionnant.

Trêve de bavardage passons aux choses sérieuses : le contenu de festival. La touche qui a donné du charme à djerba fest et qui l’a démarqué des autres festivals concurrents c’est la disposition de 3 scènes, à des endroits différents, mais surtout où l’on ne trouve pas le même genre musical. Les organisateurs ont décidemment pensé à tout et ont fait de leur mieux pour n’exclure aucun style. On retrouve donc le Main stage qui est la scène principale ouverte de 18h à 2h au HOLIDAY BEACH HOTEL et sur laquelle jouerons les artistes tel que Dubfire, Len Faki, Carl Craig, Agoria, Adriatique, Bella Sarris, Shaded, Benjemy, Hearthug, Znaidi, Kus’, Tic&Tac, Pila.VJ : Apachon, VJLY, Mogli. Pour ce qui est de la deuxième scène aussi appelée « Chill » située au bord de la mer, elle était ouverte l’après midi de 14h à 20h accueillant d’autres artistes tel que Betoko, Sebo K, Le Loup, Yakine, Doudetch, Haze-M, Hamdi Ryder. Et enfin la scène Pop gratuite et ouverte à tous que nous avons retrouvé au restaurant lounge El Fondouk à Houmet Essouk et sur laquelle sont montés nos artistes tunisiens des plus talentueux et je nomme Mounir Troudi, Sabry Mosbah, Yasmine Azaiez, Old 9 School, Denya Okhra, Zied Bagga, Najet Ounis, Stambeli, Punic Lions, Chaima Mahmoud. Je sais que donner toute la line up est rarement conseillé lors de reportages, mais je n’ai pas su quel artiste choisir, aussi bons les uns que les autres ils nous ont offert un spectacle des plus merveilleux le seul point négatif, c’est les horaires, on s’est retrouvé avec deux scènes qui jouaient en même temps. Une erreur de la part des organisateurs qui aura couté aux festivaliers quelques concerts auxquels ils n’auront malheureusement pas assisté. Tout de même, je dirais de cette erreur qu’elle est négligeable, puisque, le plus important, surtout si le pays est dans un état aussi critique que le notre, reste la sécurité, et de se côté-là les organisateurs ont fait fort. Ils ont pris toutes les mesures de sécurité envisageables, engageant ainsi des agents de sécurité qui devaient veiller au bon déroulement de l’évènement.

Cet article touche presque à sa fin, il est donc temps de vous parler d’une petite activité, que je me permet de nommer « la minute écolo avec Djerba Fest » qui a eu lieu lors de l’évènement et qui a été réalisée par une association à Djerba au nom de Djerba insolite. Vous vous demandez probablement en quoi cela avait consisté ? Et bien laissez moi vous dire qu’il s’agissait d’un devoir que nous ne faisons presque jamais en tant que tunisiens : le maintien de la propreté. Et oui, puisque les membres de Djerba insolite armés de sacs poubelles ont nettoyé les lieux. Pour ce geste civilisé et en la faveur de la nature ils méritent tout notre respect, bien plus encore, sachez que si nous les prenions tous comme exemple nous pourrions enfin évoluer et devenir un peuple plus propre et civilisé.

Djerba Fest était sans doute une réussite, mais avant tout une bonne initiative de la part d’un groupe de jeunes organisateurs. J’aurai tout de même aimé avoir plus de chose à dire, mais ces quelques lignes contiennent tout ou presque sur l’un des festivals les plus réussi cette année en Tunisie.

A propos de Abla Akremi

Vos avis nous intéressent

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *