En photos, Inauguration de la salle d’écoute de la phonothèque nationale

Par le 7 décembre 2016

Une alliance inédite pour la promotion du patrimoine culturel entre le Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes et Samsung Tunisie.

En cette période de fin d’année, riche en espoirs et en résolutions tant à l’échelle nationale qu’individuelle, le Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes et Samsung Tunisie ont inauguré ce mardi la nouvelle salle d’écoute de la phonothèque Nationale.

Lors d’un cocktail organisé dans un décor témoignant des magnificences du passé, les deux partenaires ont levé le voile sur le nouveau joyau de la colline de Sidi Bou Said.

De nombreuses personnalités de renom du monde de la culture ont été conviées au coup d’envoi de ce projet qui vise à répondre aux besoins de la valorisation du patrimoine culturel au bénéfice des communautés locales et internationales.

Un espace intégré à la richesse historique des lieux

Partageant une vision similaire de la mise en valeur du patrimoine culturel, le Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes et Samsung Tunisie ont mis leurs efforts en commun pour contribuer à la création de la salle d’écoute de la phonothèque nationale.

A travers ce partenariat, cette salle d’écoute permettra au Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes d’aller plus en avant dans la sauvegarde et la mise en valeur des musiques tant tunisiennes qu’arabes et méditerranéennes. Les visiteurs pourront désormais accéder à tous les trésors phonographiques sauvegardés par le centre.

Préservant ainsi le caractère patrimonial des lieux, c’est au sein de l’enceinte même de la phonothèque nationale que quatre nouveaux murs ont été érigés pour créer cet espace. Fruit de la collaboration entre l’architecte du palais et les équipes œuvrant au chantier, ce nouveau temple de partage est totalement intégré dans l’identité des lieux.

Découvrir l’Histoire à travers la musique

A compter du 6 décembre, cette nouvelle salle d’écoute sera ouverte au public. Ce dernier aura l’occasion d’accéder en toute intimité au patrimoine musical sauvegardé dans un lieu conçu et équipé dans ce but.

Ce projet de rénovation et d’équipement de la phonothèque nationale rend désormais possible l’accès de tous les citoyens à plus de 30.000 enregistrements. Les visiteurs pourront écouter les pistes musicales tunisiennes, maghrébines et bien d’autres, toutes sauvegardées par l’Institution. De même, qu’il leur sera possible de visionner des concerts ou des enregistrements vidéo de différentes époques.

Selon M. Soufiane FEKI, directeur général du Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes, il s’agit d’« Une salle d’écoute qui se présente comme un espace de partage d’expérience où amateurs de musiques, artistes confirmés ou chercheurs pourront accéder à plus de 13.000 heures d’enregistrements dont certains datent d’il y a plus de cent ans ».

La technologie au service de la mémoire

En se dotant de la pointe de la technologie pour la mise en valeur de ses acquis et leur partage avec les générations à venir, la phonothèque nationale, lieu de mémoire collective, poursuit ainsi sa vocation d’espace pluridisciplinaire pour la promotion de la musique.

Dans la salle, ordinateurs, téléviseurs, casques d’écoute, tablettes… toute une variété de matériel technologique sera mise à la disposition des visiteurs qui pourront, le temps d’une mélodie de leur choix, pourront effectuer un voyage dans le temps.

« A travers l’utilisation des innovations technologiques de Samsung nous visons à créer de la valeur pour la société et à permettre à tous de renouer digitalement avec les valeurs du passé » déclare M. Ho LIM, Directeur Général de Samsung Tunisie.

Une plateforme à la pointe de la technologie

Dans la droite ligne de sa politique citoyenne, Samsung toujours en partenariat avec la phonothèque nationale, a complété ce beau projet par la mise en place d’une plateforme en ligne. A travers le Web, le public internaute sera en mesure d’accéder au fond phonographique de la phonothèque pour effectuer des recherches par titre et par date mais également selon les artistes, les époques ou le genre.

Plus que jamais nécessaire, l’insertion de cette salle d’écoute dans un environnement intelligent, à la pointe de la technologie, vise à offrir un standard technologique moderne apte à attirer plus de visiteurs et à fournir l’accès à encore plus de richesses culturelles insoupçonnées.

A travers cette réalisation, les deux partenaires mettent en avant la capacité de la technologie à transcender les époques en sauvegardant le patrimoine du passé, en le mettant à disposition du grand public et en le préservant pour les générations à venir.

En photos, Inauguration de la salle d’écoute de la phonothèque nationale

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedIn

A propos de Slimen Toumi

Vos avis nous intéressent

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *