Fériel Berraies Guigny Prix de l’Action Féminine 2015 pour l’Afrique !

Par le 6 février 2016
shinymen - Fériel Berraies Guigny Prix de l’Action Féminine 2015 pour l’Afrique -couv

Crédit Photo : Romain Nicolas

Une autre reconnaissance pour notre militante franco tunisienne qui vient de remporter le Prix de l’Action Féminine 2015 à Bruxelles, ce mois de janvier dernier, devant un parterre de personnalités et le corps diplomatique accrédité dans la capitale belge.

Feriel Berraies Guigny a été récompensée pour son action en faveur des femmes africaines, des enfants et le mieux vivre ensemble des minorités en Europe.

Son action globale menée en France depuis des années, regroupe le women empowerment, la promotion et la valorisation des femmes, la protection de l’enfance de guerre, la culture pour la paix et le mieux vivre ensemble.

Multicasquette son prix rentrait dans plusieurs catégories et donc c’est son action globale qui a été récompensée samedi dernier au Métropole Bruxelles en présence d’un parterre de personnalités et de diplomates. Son prix lui a été remis par l’Ambassadeur de Tunisie à Bruxelles, son Excellence Tahar Cherif.

Un Prix de l’Union des Femmes Africaines qui vient récompenser toute son action globale en faveur de la promotion et de la protection des droits des femmes et des enfants dans le Continent. A rappeler que Fériel est une ancienne diplomate tunisienne, chercheur en sciences sociales, criminologue et journaliste et que la cause des enfants et des femmes en Afrique a toujours été au centre de ses préoccupations.
Un combat qu’elle mène depuis près de Quinze ans. Cette rentrée, elle avait fait la promotion de ces deux ouvrages sur les enfants et la guerre, (publiés en juillet 2015 et commercialisés depuis aout aux Editions l’Harmattan) le résultat de près de sept ans de recherche sur les traumas infantiles et le passage à l’acte des enfants qui sont instrumentalisés dans la violence. Un sujet d’une grande actualité et qu’elle a fait grandir depuis des années, suite à ses stages onusiens vers les années 90 aux Tribunaux Pénaux Internationaux pour l’Ex Yougoslavie et le Rwanda.

Elle avait été le visage et l’Ambassadrice du FLACS, Festival du livre des arts et des cultures du Sud sur Bruxelles l’automne dernier, un autre hommage qu’on avait voulu lui rendre par rapport à son engagement constant pour les diversités et les minorités en Europe.

Aujourd’hui elle est la lauréate pour l’Afrique du prix de l’Union des Femmes Africaines, car elle incarne toutes les valeurs de paix et de mieux vivre ensemble, mais surtout qu’elle n’a jamais eu de cesse de crier « son amour » pour cette Afrique subsaharienne où elle avait grandi quand son papa était Ambassadeur de Tunisie à Dakar et les pays limitrophes, vers les années 1980.

Femme multifacettes, touche à tout, elle a le courage de ses passions, de ses rêves et n’a jamais hésité à se positionner à contrecourant du système politique pour bâtir ce projet altermondialiste qui est le cœur de ses combats.

A propos de Slimen Toumi

Vos avis nous intéressent

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *