Journées Culturelles de Carthage pour les artistes Tunisiens à l’étranger du 13 au 19 octobre 2018

Par le 11 octobre 2018

De nombreux artistes et intellectuels, principalement tunisiens vivant à l’étranger rythmeront les journées de la toute première édition des « Journées Culturelles de Carthage pour les artistes Tunisiens à l’étranger » et ce, à partir de samedi 13 octobre 2018 avec une cérémonie d’ouverture qui sera lancée sous l’égide du ministre des Affaires culturelles et celui des affaires Sociales. Les deux ministres M.Mohamed Zine el Abidine et M.Mohamed Trabelsi, seront accueillis par le directeur de cette édition M.Mohamed Ahmed Gabsi et l’équipe organisationnelle de cette manifestation inédite caractérisée par sa diversité et sa programmation étoffée et qui s’étalera jusqu’au 19 octobre 2018.

Autant de détails annoncés lors d’une conférence de presse organisée à la cité de la Culture de Tunis dans la matinée du 10 octobre 2018. Il s’agit d’un nouveau né de la scène culturelle qui a vu le jour dans des conditions difficiles. Un défi particulièrement éprouvant et hautement relevé qui n’attend qu’à être concrétisé et qui drainera un public assoiffé de découvertes.

Sa programmation annoncée brièvement à un parterre de journalistes puisera dans l’inédit et la recherche, toutes disciplines artistiques confondues et sera ponctuée par des hommages dont Dorra Zarrouk, Ahmed Hefiene entre autres et quelques hommages posthumes. Son directeur promet une édition riche par son aspect socioculturelle, celui qui traite de l’impact de l’émigration sur les artistes tunisiens et l’impact des mouvements sur l’identité et la culture. Des artistes tunisiens à l’étranger qui enjolivent l’image de la Tunisie à travers leur art.

Un festival qui tend vers une ouverture sur la Tunisie et à promouvoir mondialement. La scène de ces journées culturelles servira de lieu d’évasion pour les spectateurs et de fusions artistiques : elle rassemblera plusieurs disciplines : musique, poésie, conférences et débats animés par des universitaires, chercheurs, écrivains, journalistes et artistes rendant le contenu de cette édition éclectique à souhait.

La salle de l’Opéra à la Cité de la culture accueillera la plupart des soirées quotidiennes du festival. Un lancement précédé d’une exposition dans le hall principal de la cité qui porte sur des thématiques de la migration, des arts plastiques et de la sculpture. L’artiste Emel Mathlouthi se produira sur la scène de la salle de l’Opéra pour un concert d’inauguration. La soirée est dédiée à plusieurs figures issues de l’univers artistique tunisien, y compris les hommages consacrés à feu Hedi Guella et à d’autres comme Tarak Mami, Aboubaker El Ayedi, Kamel Bouagila et Hassouna Mosbahi, Tahar Bakri, Habib Selmi, Tarek Mami ou Samia Orasemane qui dirigera les rênes d’une soirée, celle du 16 octobre 2018.

Emel Mathlouthi, présente lors de la conférence, est venue de New York spécialement et a exprimé son enthousiasme et son engagement. Elle présentera des morceaux anciens qui ont fait son succès mais également des reprises et des nouveautés lors du concert d’inauguration. L’artiste s’est montrée reconnaissante et optimiste quant à l’évolution de cette manifestation inédite et prometteuse.

A propos de Slimen Toumi

Fondateur du magazine Shinymen.com

Vos avis nous intéressent

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *