TABARKA JAZZ FESTIVAL 2016, du 1er au 3 Septembre

Par le 26 août 2016

shinymen-TABARKA_JAZZ_FESTIVAL_2016-couv

La saison touristique 2016 restera marquée dans les annales du Tabarka Jazz Festival comme celle du come-back.

Après quelques saisons moroses et un break de quelques années, le Festival qui avait atteint son apogée et fut classé parmi les cinq premiers événements artistiques du monde, revient enfin !

Tabarka avait vibré pendant plusieurs étés, Tabarka avait chanté et dansé tous les soirs jusqu’à l’aube avec la participation de tous, des jeunes et des moins jeunes, les Amis de la région, les visiteurs, les touristes et bien d’autres encore….

Le nouveau Comité de Gestion du Festival, mis en place le 8 août reprend le flambeau, et malgré une saison estivale touchant à sa fin, il relève le défi de relancer le festival dès cette année. Le Comité actuel nommé pour trois ans promet à tous les Amis de la région, tous les fans de Jazz, tous ceux qui ont cru et continuent de croire à la féerie de cette belle région « L’Autre Tunisie », promet un programme 2017 digne de l’odyssée Tabarquine devenue incontournable.

Mais dans l’attente, le 1er, 2 et 3 septembre, un week end jazz relancera officiellement le Tabarka Jazz Festival. Des dates symboliques, comme « un deux trois soleil », « un, deux, trois, partez ! » Des dates qui donneront le top départ d’une aventure qui reprend et qui fut longuement attendue et rêvée.

Le programme du « Week end Jazz 1, 2 & 3 septembre » quoique court, ne manquera pas de célébrités artistiques telles que, par ordre d’apparition :

Aziz SAHMAOUI & L’Université des Gnaouas (1/9), Yasmine AZAIEZ Fusion et Karen SOUZA (2/9) et enfin Boney Fields & the Bone’s Project suivis de Keziah JONES (3/9). L’après-midi avec Momo & Friends et de Minuit à l’Aube les « After party » seront animés chaudement par Shareef CLAYTON accompagné du collectif du Jazz Club de Tunis et feront le bonheur des Noctambules.

Soyons nombreux, clôturons ensemble vivement la saison estivale 2016 et travaillons ensemble pour le Tabarka Jazz Festival 2017. Le Comité ne pourra réussir qu’avec la participation de tous, pour le bien de la Tunisie, le bien du Nord-Ouest, le bien de Tabarka et pour le redressement du secteur touristique déprimé.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedIn

A propos de Slimen Toumi

Vos avis nous intéressent

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *