Jazz à Carthage 2016 : Amal Cherif , un jour, une star

shinymen-Amal_Cherif-couv

Shinymen.com vous présente tous les jours une star parmi celles qui égaieront nos soirées printanières durant le festival Jazz à Carthage 11 ème édition.

Née le 21 aout 1987, Amal Cherif grandit à Djerba au milieu de l’univers musical de son père. Son baccalauréat en poche, elle s’installe à Tunis pour poursuivre ses études à l’ESSTED (Ecole supérieure des sciences et technologies du design). Après l’obtention de son diplôme d’ingénieur en publicité graphique, elle travaille en tant que planneur stratégique en communication et publicité digitale à l’agence Kanaseed. Aujourd’hui, elle s’adonne entièrement à ses rêves, la musique étant le premier de sa liste.

La jeune tunisienne a forgé son identité musicale entre l’évident bain musical paternel, son affinité pour la variété française, sa passion pour des artistes comme Tina Turner et Stevie Wonder et les légendes du jazz comme Betty Carter et Billie Holiday.

Il faudra néanmoins attendre plusieurs années avant qu’elle ne se décide à composer ses toutes premières chansons. Son album métissé, dont la composition sera progressivement révélée en cette année 2016, est le résultat d’un long travail de maturité, ponctué par une immense passion. Son single « Ghodwa » sorti en octobre 2015, en est la preuve vivante. Il a rencontré un succès fulgurant dès les premières heures de sa diffusion sur le net et sur les ondes des radios.

Il est vrai que le single a été arrangé et habillé d’un rythme électro par Hedi Fahem, mais Amal aspire à propulser un condensé d’énergie qui émanerait d’elle; lâcher un peu la voix et donner à sa musique une autre vie grâce aux Live sessions qu’elle présentera dans le futur.

L’artiste a compris que pour s’accomplir et se diriger vers une musique plus profonde, il fallait connaître les bases du piano. Elle a donc appris le piano toute seule, ce qui lui a facilité la compréhension et la maîtrise de plusieurs aspects de la musique dont le rythme, la mélodie et surtout l’accompagnement sur scène lors de ses concerts. C’est certainement aussi cet instrument solo qui lui a permis d’aborder la guitare, à laquelle elle est entrain de s’initier actuellement. Et c’est cette musicienne gorgée d’ambition que vous allez découvrir sur scène très bientôt.

Cette chanteuse et auteur-compositeur précise son projet avec la créativité d’une jeune génération qui soigne à la fois le son et l’interaction. Elle promet d’emmener son public dans un univers positif et rafraichissant grâce à son énergie charismatique. Sa présence volcanique quant à elle, va lui permettre de s’amuser à servir, sur ses petites scènes, des textes poétiques qui parlent de rêves, d’amour et d’espoir avec une légèreté appréciable et sur des tons et des rythmes tout simplement divins.

En attendant la sortie de sa prochaine chanson, certainement en dialecte tunisien, prévue pour mars 2016 et qui va certainement nous en mettre plein les oreilles, on peut se patienter avec « Ghodwa » et continuer à rêver au son de sa voix planante. Avec la participation de la Direction de la Musique et de la DanseMinistère de la Culture.

Jeune chanteuse tunisienne passionnée de Blues et de Jazz, Amal Chérif débute sa carrière scénique en 2009, par une collaboration avec Adel Jouini au Tabarka Jazz Festival. Sa musique influencée des divas de la Soul, du Blues et du Jazz (Aretha Franklin, Dinah Washington, Billy Holiday, Sarah Vaugan), son sens inné du rythme et sa voix au timbre chaud séduisent le plus grand nombre.

Elle participera ensuite à plusieurs évènements musicaux et présentera sa propre composition à Aix en Provence en 2013, dans le cadre de la fête de la musique. Elle réalisera également un duo avec Faouzi Chekili dans la même année.

Après « My name is Sebssi » à côté de Hatem Karoui, et son passage dans la chanson « Ghneya Lik » de Bendirman, Amal Cherif sort son premier single « Ghodwa » en octobre 2015. La chanteuse tunisienne à la voix d’or y chante l’espoir d’un meilleur lendemain à travers un texte écrit et composé par elle-même, arrangé par Hedi Fahem et mixé par Ayed Ghanem.

Ce premier single connaît rapidement un grand succès par l’intermédiaire des différents réseaux sociaux et lui permet d’imposer son identité musicale.

Le tout premier single d’Amal Cherif « Ghodwa », comme tout droit venu d’un autre continent, révèle son style pour le moins iconoclaste avec lequel elle s’impose. Résultat, dès les premières notes, on est embarqué. Une révélation pop qui se place dans la lignée des plus ambitieuses productions tunisiennes.

Source: Le site officiel: Jazz à Carthage By Oreedoo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défilés hommes

Défilé Les Hommes automne hiver 2019-2020

Le magazine Shinymen.com vous présente la collection automne-hiver 2019-2020 de la maison Les Hommes.  

En Vidéo, Défilé de la marque Heni Collection lors de la Fête Internationale De La Mode 2016

Le Magazine Shinymen.com vous présente la vidéo du défilé de mode de la Marque de prêt-à-porter Homme Heni Collection lors de la 2ème journée de la...

En photos, Défilé de la marque Heni collection lors de la Fête Internationale De La Mode 2016

Le Magazine Shinymen.com vous présente les photos du défilé de mode de la Marque de prêt-à-porter Homme Heni collection lors de la 2ème journée de la Fête...

New York Accueille Sa Première Fashion Week Homme

Après Londres, Florence, Milan et Paris, c’est au tour de New York d’accueillir une Fashion Week dédiée exclusivement aux collections...

Fashion Week De Chine : Un Mannequin De 79 Ans Fait Le Buzz

Le défilé Hu Sheguang lors de la Fashion Week De Chine a beaucoup fait parler de lui grâce à ses créations originales,...